Pages Navigation Menu

L'actualité de tout ce qui nous influence

L’impact des médias sociaux dans la pratique du journalisme

L’impact des médias sociaux dans la pratique du journalisme

La presse écrite traditionnelle a effectivement beaucoup de limites, notamment des limites d’espaces. Tous les journalistes savent qu’ils sont limités par quelques règles de métier et qui obligent parfois un travail de contraction et de synthèse.

Le premier avantage de l’internet est justement cette absence de limite et cette capacité de publier librement et abondamment.

Alors comment convaincre les français de se remettre aux médias traditionnels et les encourager à favoriser la presse écrite ?

Pourquoi la presse Française est-elle en crise ?  

La presse écrite connaît actuellement une crise inquiétante et des chiffres alarmants. Nous lisons 3 fois moins que les japonais et 2 fois moins que les anglais et le plus inquiétant encore, 65% des plus de 18 ans ne lisent jamais un quotidien national et déclarent suivre les actualités sur les réseaux sociaux ou les sites des infos.

La France se positionne au 31ème rang mondial pour la lecture des quotidiens. Très loin derrière le Japon ou l’Allemagne les champions de la lecture et loin des pays asiatiques comme la Malaisie ou la Corée de Sud.

En France tous les quotidiens perdent régulièrement des lecteurs pour donner lieu aux nouveaux canaux de communication numériques comme les médias sociaux et les sites d’infos.

Les journaux semblent aller de plus en plus mal en France. Chaque année, les nombres d’exemplaires vendus baissent de 5 à 10% par rapport à l’année précédente.

Les causes du recul sont connues avec en premier lieu la montée des médias concurrents, internet ou presse gratuite qui attirent de plus en plus les adeptes de la presse traditionnelle.

Quel est l’avenir de la presse en France ? 

« Lire le journal sur une bonne vieille feuille de papier appartenait au passé. En France comme dans le monde entier, les modes de consommation ont changé et le secteur de la presse est en pleine mutation. » Affirme Audrey Crespo-Mara la journaliste et l’animatrice de LCI lors d’une conférence de presse qui a pour thème, la crise de la presse écrite.

En effet, la tablette, le smartphone et les gadgets connectés remplacent peu à peu les journaux et les supports de presse traditionnelle. Une mutation qui entraîne la fermeture de quelques kiosques et de librairies en France. Mais il semble qu’un bon nombre de consommateurs et d’hommes d’affaires y croient toujours. « Certains magazines publiés sur internet naissent sur papiers avant d’être diffusés sur les médias sociaux ce qui prouvent que malgré cette crise la presse traditionnelle ne perdra jamais son importance.

Même s’il semble loin de l’âge d’or de la presse écrite, les journaux impriment chaque jour des millions d’exemplaires et des centaines de titres prouvant que même avec la crise, la presse traditionnelle ne perdra jamais l’espoir et continue à faire face à ses nouveaux canaux de communication. » Ajoute Audrey Crespo-Mara, la femme de Thierry Ardisson et la talentueuse animatrice de TF1.