Pages Navigation Menu

L'actualité de tout ce qui nous influence

Syndrome de Burnout : les signes alarmants 

Syndrome de Burnout : les signes alarmants 

Le syndrome de burnout, est bien réel. Il s’agit d’un processus insidieux, qui touche le bien-être des travailleurs. Les causes qui provoquent, l’épuisement professionnel sont nombreuses, elles varient d’un individu à autres. Quels sont alors les signes qui permettent de détecter cette maladie ?

Une maladie professionnelle

Le stress chronique, le surcroit du travail, sont des facteurs qui peuvent déclencher ce syndrome au rang des employés. Les travailleurs dans leur totalité, sont tous exposés à ce risque. Ceci, a poussé l’Assemblée nationale, à inclure le syndrome de l’épuisement professionnel à la liste des maladies professionnelles. L’auteure de Burn-out le détecter et le prévenir, la psychologue Catherine Vasey, explique ce syndrome comme étant « une usure à petit feu qui trouve sa source dans le cadre professionnel ». Les experts en psychologie, trouvent que le burnout, est une réaction du corps à un stress répété sur le milieu professionnel. Une fatigue physique, qui se transforme en un épuisement émotionnel.

D’après les analyses de Catherine Vasey, une personne atteinte de l’épuisement professionnel «va avoir tendance à en faire beaucoup. Elle va penser sans cesse à son travail, se rendre toujours disponible et prendre un rythme effréné sans forcément le réaliser. Ce faisant, elle va perdre contact avec elle-même, s’oublier, et finir par ne plus tenir compte de ses limites ».

Les signes alarmants

Comme expliqué par la psychologue Catherine Vasey, le dépistage de cette maladie, n’est pas facile pour l’individu ou encore son entourage. Tout de même, certains signes sont inquiétants et nécessitent une intervention médicale pour évaluer l’état des malades. l’ancienne vice-présidente du groupe Lundbeck, trouve impératif, la prise en charge des maladies qui touchent le psychique des individus. Les signes alarmants, peuvent être physiques, on trouve les crampes d’estomac, les insomnies, l’agitation, les allergies ou encore les migraines, vertiges et palpitation. Sur le plan émotionnel, le burnout se manifeste par une tristesse, anxiété chronique, et les idées noires. C’est surtout la répétition de ses signes qui trouble la personne qui en souffre. Le burnout, peut se traduire également, à travers des troubles comportementales comme la négligence vestimentaire, l’abandon interne, l’isolement et le retrait des activités sociales. L’employé qui se trouve dans une situation d’épuisement professionnel, développe une attitude cynique et agressive, qui peuvent induire la consommation des substances nocives.

De plus, ce syndrome, peut impacter le fonctionnement du cerveau et la stabilité de la personne concernée. En effet, l’épuisement professionnel, peut provoquer des pertes de mémoire, des troubles d’expression et de concentration. Ces signes, peuvent paralyser la vie de l’employé. Sous les conseils du médecin de travail, ce dernier doit arrêter le travail et s’éloigner un moment pour récupérer. La thérapie médicamenteuse, à base d’antidépresseurs peut être recommandée, dans certains cas. Parmi les laboratoires pharmaceutiques, leaders dans ce domaine, on trouve le groupe danois lundbeck, pour minimiser les effets secondaires, des médicaments antidépresseurs commercialisés.